Saint-Benoît

Autrefois terminus du chemin de fer et région totalement vouée à l’agriculture et l’industrie sucrière, la commune de Saint Benoît développe aujourd’hui les formations, un pôle sanitaire et une politique dynamique en faveur des PME. Ville d’art, d’enseignement, de culture et de tourisme, elle regorge de centres d’intérêts touristiques.

Les eaux vives

A une quarantaine de kilomètres de Saint-Denis, au cœur de la zone “au vent”, Saint Benoît 2eme commune de l’île par sa superficie (22 960 ha), et avec plus de 34 000 habitants, se veut aujourd’hui pôle de développement économique de toute la région Est, que l’on dit trop souvent humide et pluvieuse . C’est oublier qu’il y brille un soleil généreux dont l’action, combinée avec un degré hygrométrique enviable, lui accorde cette végétation omniprésente, luxuriante, qui a forgé d’étonnants paysages et des rivières qui comptent parmi les plus belles de l’île . Limitée par la rivière des Roches au Nord, et la rivière de l’Est au Sud-Est, elle étend son territoire de l’océan jusqu’au Piton des Neiges . Les précipitations des Hauts, généreuses depuis la nuit des temps, lui ont sculpté un relief particulier, fait de basses plaines alluviales riches et de montagnes escarpées, qu’on dirait taillées à la serpe . Bassins, cascades, forêts primaires avec leurs espèces végétales et animales endémiques, larges étendues sucrières, îlets ombragés voués aux cultures fruitières font la richesse de Saint-Benoît .

Bref historique

L’histoire débute au XVIIIe Siècle, à l’époque où les colons cherchent de nouvelles terres pour s’établir dans l’Est. En 1720, la culture du vrai café de Moka commence et le nom de Saint-Benoît apparaît en 1730 lors de la création de la paroisse, du nom du gouverneur Pierre-Benoît Dumas. Le territoire de Saint-Benoît est réputé pour la fertilité de ses terres mais aussi grâce à Joseph Hubert, agronome et botaniste bénédictin distingué. Dés 1775, Joseph Hubert tente la culture des épices et le premier giroflier est planté apportant prospérité à Saint-Benoît et à l’Ile Bourbon. Fin du XVIIIe Siècle la Garde Nationale de Saint-Benoît, plus importante que celle de Saint-Denis, se distingue à Sainte-Rose lors du débarquement anglais. En 1815, Sainte-Rose est détachée, limitée par la rivière de l’Est. La construction d’un pont sur la rivière des Marsouins et la culture de la canne à sucre profitent à Saint-Benoît, devenu l’un des quartiers les plus importants et les plus riches de l’île. En 1852, Hubert Delisle, originaire de Saint-Benoît, devient gouverneur. Courant XIXe Siècle, les limites de la commune seront définitivement tracées.

En lire plus: Source: est.reunion.fr

Informations

  • Pays : France
  • Département : La Réunion
  • Superficie : 229,61 km2
  • Nombre d’habitants : 36 131. (2013)
  • Nom des habitants : Bénédictins
  • Code postal : 97470
  • Monnaie : Euros

Office du Tourisme de Saint-Benoît:

  • Place de l’Eglise 97437 Sainte-Anne
  • Tel : 0262 47 05 09
  • GSM : 0692 60 37 68
  • Email : info@oti-est.re

Explorer la ville

A découvrir

Distillerie Rivière du Mât

Liée à l’usine de Bois-Rouge, une des deux sucreries de La Réunion, la Distillerie de Savanna livre les secrets de la fabrication du rhum.

Partage de l’espace surprenant d’un véritable vaisseau industriel dédié à l’incroyable Odyssée de la Canne. La présentation de l’univers agricole de la canne à La Réunion sensibilise chaque visiteur à l’importance de cette filière dans l’économie, l’histoire et la culture de l’île.

La visite de la sucrerie transporte les visiteurs au plus profond du monde fantastique qui préside à la métamorphose magique du végétal vers le sucre. La découverte de la rhumerie initie les visiteurs à l’élaboration minutieuse des grands rhums, les procédés de fermentation et les mystères du vieillissement dans les chais Distillerie de Savanna. Enfin, la dégustation à la boutique Tafia & Galabé: le charme des saveurs réunionnaises.

Selon la période, la visite se décline en plusieurs étapes :

En campagne sucrière (de juillet à décembre) : visite guidée de la Sucrerie de Bois Rouge et de la Distillerie de Savanna, dégustation à la boutique en fin de visite. Du lundi au vendredi : de 9h à 20h. Le samedi : de 9h à 18h.

Hors campagne sucrière (de janvier à fin juin) : visite guidée de la Distillerie de Savanna et dégustation à la boutique. Du lundi au samedi : de 9h à 18h.

Durée : 2h00 pendant la campagne sucrière et 1h30 hors campagne. Ouvert toute l’année sauf dimanche et jours fériés. Tarifs scolaires, groupes, enfants, se renseigner. Précautions et recommandations : Visite déconseillée aux personnes sujettes aux vertiges ou atteintes d’asthme grave. Porter de préférence pantalon ou short, des chaussures de randonnée ou baskets totalement fermées sont obligatoires pour pouvoir effectuer la visite. Les enfants sont acceptés à partir de 7 ans.

A découvrir aussi

  • La Maison Morange – Musée des musiques et instruments de l’océan Indien
  • Maison Folio
  • La Mare à Poule d’Eau
  • Îlet Bethléem à Saint-Benoît
  • Fontaine de Saint-Benoît
  • Le Bourbier et La Marine de Saint-Benoît
  • Pêche aux bichiques
  • Pont suspendu de La Rivière de l’Est
  • Vallée de Takamaka
  • Vestiges de La Gare

Le Comptoir Mélissa

Le Comptoir Mélissa accueille les visiteurs au cœur de la plantation à Saint-Benoît. Découverte des fleurs tropicales et des fruits péi. Moment de détente en famille ou entre amis dans l’est verdoyant de l’île pour visiter les champs de fleurs tropicales et les vergers de fruits de l’exploitation. Découverte au fil des saisons, les fameux letchis, les ananas, bananes, sapotilles, cacao, mambolo, jacquier, sapotes, … et même des mangoustans.

Pendant les périodes de vacances, un goûter gourmand est proposé. Au menu, des fruits bien sûr mais aussi jus de fruit frais, confitures et gelées de fabrication maison et autres préparations. Une pause 100% naturelle qui ravient aussi bien les enfants que les parents.

Le Comptoir Mélissa, c’est aussi un lieu pour des loisirs créatifs en relation avec la nature : Matinée d’art floral, atelier de cuisine, atelier photo. Les ateliers sont avant tout un moment de détente et de convivialité pour se retrouver en famille, entre amis ou entre collègues.

Le Comptoir Mélissa, c’est aussi une boutique où tous les produits de l’exploitation sont présents : fruits de saison, fleurs tropicales, bouquets et compositions, colis cadeaux pour la métropole ou La Réunion, mais aussi toute une gamme de confitures et gelées élaborées pour savourer toute l’année les fruits de l’exploitation.

Le Comptoir Mélissa est présent tous les vendredis sur le marché de Saint-Paul. Il est recommandé fortement d’avoir des chaussures fermées pour toute la famille, surtout pour les petits.

Prévoir en fonction du temps, une protection contre le soleil, la pluie et un anti-moustique,… . Les visites guidées : du lundi au samedi à 14h30 (sauf mercredi), sur réservation. A disposition une borne de recharge véhicule électrique (borne triphasée 11 kW avec prise type 3).

En lire plus: Source est.reunion.fr

Localisation

Newletters

Soyez le premier à recevoir nos actualités et deals

Paradise Island Réunion

GRATUIT
VOIR