Les Avirons

Date de naissance de la commune des Avirons : 1894 Avant 1700, le Sud fut d’abord un « quartier réservé » interdit à la colonisation.

La région commence à se peupler vers 1719, les premiers colons s’installent près de la ravine Sèche, lorsque Desforges-Boucher, garde-magasin de la Compagnie des Indes, obtient la concession du Gol. Jusqu’en 1894, date de création de la commune, les Avirons est une section administrative de Saint-Louis, jusqu’à cette date, le territoire était plus étendu qu’il ne l’est actuellement puisque d’étendant jusqu’aux abords de la gare routière de l’Étang-Salé-les-Bains. Son littoral a rétréci sans raison apparente.

Le 8 janvier 1894, en application de la loi du 11 juin 1893, le village est érigé en commune distincte.

Le 28 janvier 1894, la population des Avirons choisit pour la première fois son conseil municipal composé de 21 membres.

En février 1894 Antoine Hibon est nommé maire. C’est le premier maire de la commune des Avirons..

L’histoire des Avirons restera à jamais marquée par la figure du Père Martin, nommé curé des Avirons le 22 avril 1879.

Aujourd’hui, la commune comprend, hors l’agglomération du centre ville, le littoral et deux écarts principaux, le village du Tévelave, perché à 950 mètres d’altitude, et le village de la Ravine Sèche à l’Est, en limite de l’Étang-Salé. Les Avirons connaît un développement actif, tout en gardant son aspect rural.

En lire plus: Source www.mairie-avirons.fr

Informations

  • Pays : France
  • Département : La Réunion
  • Superficie : 26,27 km km2
  • Nombre d’habitants : 11 181. (2012)
  • Nom des habitants : Avironnais
  • Code postal : 97425
  • Monnaie : Euros

Office du Tourisme le plus proche

Office du Tourisme Etang salé

  • 74, rue Octave Bénard 97427 Etang-Salé
  • Tel : 0820 20 32 20 ( 0.08 €/mn+ prix d’un appel local)
  • Fax : 0262 26 67 92
  • Email : accueil.otetangsale@gmail.com
  • Web : http://sud.reunion.fr

Explorer la ville

A découvrir

La forêt du Tévelave, patrimoine mondial de l'Unesco

Classée au label « Village Créole », le Tévelave tire sa richesse de sa forêt primaire et de son histoire construite par la passion des hommes, pour le plus grand plaisir des randonneurs, ou simplement de ceux qui souhaitent y trouver un havre de fraîcheur.

Vous pouvez y découvrir “l’observatoire des Papangues” permettant de voir des busards de la Réunion, ou parcourir “le sentier des ouvriers” qui déambule à travers une faune et une flore endémiques bien préservées.

La route forestière vous invite à vous installer sur des aires de pique-nique aux vues imprenables, et qui vous permettront d’apprécier la magie des lieux et la tranquillité des ombrages forestiers.

Cette zone est également inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Les tombeaux

Le tombeau du père Martin se trouve à l’intérieur de la Chapelle. Il a été construit à la fin du XIXe siècle.

On y trouve aussi le chapeau du prêtre dans une vitrine. De nombreux fidèles viennent y demander des grâces.

A découvrir aussi

  • Cheminée Monjol Mondon
  • Carmel Notre Dame du Grand Large Les Avirons

Église de l'Immaculée Conception

Elle a été construite au début du XXe siècle et restaurée en 1976. A l’arrière, se trouve un mausolée réservé aux anciens curés de la paroisse et notamment au Père Martin qui a marqué l’histoire de la commune. Devant, elle possède une large place ombragée. Lors de sa restauration un nouveau campanile est instauré. Ce lieu de culte est entretenu par les fidèles.

Campanile : Clocher isolé de l’église de forme carrée ou ronde, généralement percé d’arcades sur plusieurs niveaux.

Le monument aux morts

Situé sur la place de la mairie, il a été sculpté par Joseph Ebtein. C’est André Malraux qui l’a offert à la commune, et plus particulièrement à son maire de l’époque, Henri Fort, en 1965.

Localisation

Newletters

Soyez le premier à recevoir nos actualités et deals

Paradise Island Réunion

GRATUIT
VOIR